Nouvelle mode du webdesign

Je me lance donc pour la première fois dans la rédaction d’un billet en bonne et du forme.

Lors de mes sombres nuits de surf et de veille, je parcours comme beaucoup d’entre nous un nombre incalculable de sites qu’ils aient un rapport ou non avec mon métier, mes passions, ou encore une suite de clic névrosée m’ayant même amené sur des sites de beauté (Graindebeauté si tu me lis).

En tant que Freelance j’ai toujours prôné la clarté et la navigation simplifiée pour l’utilisateur final. Aller à l’inverse des sites institutionnels, ceux ci sont pour beaucoup remplis de menu, sous menu, site annexes ou l’utilisateur se perd rapidement, et rend complexe la recherche d’informations.

Le minimalisme (cf Wikipedia ) est il une mode ? Peut-on créer un tel site et promouvoir un produit tout en enlevant les fioritures du web habituel ?

Tout d’abord quels sont ses avantages :

– Mise en valeur du produit

– Clarté de lisibilité et de navigation

– Rapidité de chargement

– Le délai de développement et donc son coût pour le client final.

Ces quelques exemples ont su appliquer ce concept sur la toile avec des design épurés en exploitant leur contenus ou leurs produits et non pas en accablant le visiteur d’informations inutiles, exit les players et les textes serrés en coins de pages.

Twitter_1297159267810 An experiment gone useful. - Artypapers_1297155560418 Appels gratuits sur Internet et appels téléphoniques économiques - Skype_1297156699445 FINCH - Designer, Writer, Thinker, Human_1297155623587

Les risques du minimalisme :

– Simpliste : la frontière entre minimaliste et simpliste est fine, en voulant en faire trop peu nous pouvons nous retrouver rapidement avec des sites dénués de sens et pauvre en contenus. Nous donnant une impression de site vite fait et pas forcement bien fait.

– Mauvais choix des sources, une mauvaise typo, une photo de mauvaise qualité, l’œil n’accroche pas, en conséquence nous resterons que quelques secondes sur cette page.

Tout et son inverse

Loin de cet esprit nous pouvons prendre un des “gros” du web Myspace, qui depuis sa refonte est devenu un des sites les plus imbitables que je connaisse. Ou tout simplement la plateforme régionale, le nouveau GreNews renommé en CityLocalNews Grenoble.

Myspace France - Aujourd'hui sur Myspace_1297159283560 Grenoble - Grenews - l'Hebdo qui se lit aussi sur le web - Grenoble City Local News - CLN_1297159395788

En conclusion je pense que le minimalisme n’est pas devenu une mode du webdesign 2010/2011, mais bel et bien un courant alternatif, répondant au attentes d’utilisateurs cherchant avant tout la lisibilité et l’accès rapide à l’information.Il permet aussi si il est utilisé de manière correcte et avec les bons outils (css3, html5, jquery..) de mettre en valeur une information ou un produit. Mais comme je le précisais plus haut, il faut faire attention à ne pas tomber dans la pauvreté du contenu, risquant d’ennuyer le visiteur.

Mais chaque projet possède ses besoins, ainsi le minimalisme ne s’accorde pas à toute les sauces, et certains produits nécessitent d’être sublimés par un vrai travail graphique autour.

Ce billet n’est pas innocent, étant actuellement en pleine refonte de mon site web. Il m’a était inspiré par un article d’InspirationFeed :

How to Code a Clean Minimalist HTML CSS Website Layout http://bit.ly/hLoMqo

Quelques ressources pour votre inspiration :
85 Exemples de design minimaliste

NB : Dans ce billet je ne parle ni des blogs, ni des sites de e-commerce. Car à mon sens le blog se doit d’être « à l’image d’un journal de bord ou d’un journal intime ». Et l’e-commerce un étalage des produits proposés avec du gif qui clignote !

Copyright photo badge : http://www.elitalice.com